gab rub tps vivre

Date : 20 Avril 2013
Le Temps de Vivre
A l’affiche : Vanessa Esposito
Interview : Richard Allouch

Vanessa Esposito alias Arketype Project répondra aux questions de Richard Allouch dans une interview inédite et nous présentera sa Maison de disques Mahana Bay Label.

Qualité et originalité sont encore au rendez-vous chez Mahana Bay Label avec le nouvel album d’Electroslide “In Your Eyes”. Parlez-nous de ce nouveau disque.
“A l’instar d’artistes tels que St Germain ou encore Gotan Project, Brice Bérard alias Electroslide est avant tout l’un des phares de la scène électronique parisienne. Apprécié du public pour ses ingénieux mélanges des genres (Jazz, Rock, Trip Hop, Bossa Nova,…), il a su au fil du temps développer un univers original aux influences multiples. Son troisième album est à la fois une expérience particulière et incontournable. C’est une histoire bien rythmée d’une cohérence assez rare. Mêlant brillamment instruments acoustiques et sons électroniques, il est parfois difficile de distinguer les parties programmées des parties acoustiques. Le travail réalisé sur cet album est bluffant.”

L’aventure Mahana Bay Label a commencé en 2010. Comment l’idée est-elle née ?
“Tout est parti d’un sentiment d’urgence qui surgit après de longues années de création. Des envies émergent et finissent par concorder pour donner l’élan nécessaire à la réalisation d’un projet. D’un point de vue artistique cela se traduit par le désir de produire ce que l’on aime et de se rapprocher des artistes qui tentent à leur échelle de faire bouger les choses. Aujourd’hui Mahana Bay Label est le fruit d’une rencontre entre artistes passionnés issus de différents courants musicaux. Chaque œuvre a été conçue et vécue comme le résultat d’une création collective.”

Votre musique laisse toujours une grande place aux apports ethniques. Que rapportez-vous de ces rencontres et de ces voyages avec d’autres musiciens ? Ce sont vos racines polynésiennes qui vous donnent cette ouverture aux autres ?
“La world musique est la rencontre des cultures. Mes racines polynésiennes sont un immense patrimoine culturel, un vecteur d’expression et de partage avec d’autres artistes du monde. Depuis plusieurs années je développe un projet artistique faisant souvent appel à mes carnets de voyages, aux découvertes de sonorités nouvelles (rythmes, groove,…).
Mon intérêt pour les échanges dans la création artistique s’est intensifié depuis l’existence du label et cela passe par un vrai partage : être à l’écoute, se lancer des défis et faire en sorte que nos visions soient un enrichissement réciproque. C’est cette conception de la musique qui me stimule.”

Que pensez-vous de la scène polynésienne aujourd’hui ?
“Comme d’habitude, d’excellents musiciens l’animent avec vigueur et détermination ! Mettre à disposition la vitrine de Mahana Bay Label aux talents de cette génération pour continuer à développer dans la dynamique qui nous anime toutes les formes d’expressions musicales, est aussi une possibilité. Mahana Bay Label peut être un pont vers les scènes festivalières européennes et promouvoir ainsi l’élan musical de notre Fenua.”

Vous préparez votre retour en studio, un album va t-il bientôt voir le jour ?
“Le moment arrive où je me sens prête et suffisamment confiante pour donner plus et embrayer sur un album instrumental. Arketype Project n’aura peut-être plus la même vocation qu’à ses débuts : au dance-floor s’ajoute aujourd’hui le voyage intérieur.
J’ai décidé de revenir à l’essence même de la musique en reprenant mes instruments acoustiques et expérimenter de nouveaux territoires mélodiques mettant en lumière les parties vocales des œuvres.”

A quand une tournée à Tahiti?
“Patience dans l’Azur, dirait H. Reeves, le Temps fait bien les choses…”

Elle l’a fait :
– En 2010 elle crée Mahana Bay Label.
– Vanessa suit l’enseignement de la musique Arabe avec le grand   Maître du Oud, Khaled Ben Yahia.
– Elle est sur scène avec Al Wasl dirigé par Khaled Ben Yahia, Salle Molière à Lyon.
– En 2012 elle obtient la certification Apple Logic Pro.

Comments.

Currently there are no comments related to this article. You have a special honor to be the first commenter. Thanks!

Leave a Reply.

* Your email address will not be published.